interviews-lldi

interviews-lldi

Philippe ROUPLY

1/ La première question qui me vient à l'esprit est : mais qui est ROUPLY Philippe ?
Un homme perdu au milieu d'un monde à réinventer sans cesse. Plus sérieusement, je suis né sous le regard bienveillant du Lion de Belfort. Je vis à Montbéliard depuis quelques années. Je travaille la journée dans une grande entreprise automobile. La nuit, j'écris au rythme de mes insomnies L'écriture est ma meilleure amie, depuis mon adolescence.
2/ Depuis quand écrivez-vous ?
Depuis l'âge de 14 ans. Á force de lire, j'ai fini par avoir envie de me mettre dans la peau d'un écrivain. Je débordais déjà d'une grande imagination, il me suffisait de puiser dedans pour noircir des tas de cahiers.
3/ Est ce la première fois que vous éditez un ouvrage ?
Oui. Le pacte des sauterelles est ma première publication par une maison d'édition.
4/ Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ai donné ?
Je n'ai pratiquement jamais reçu de conseils. Un seul me vient à l'esprit : écrire tous les jours. Bien-sûr, je ne l'ai jamais respecté. Par paresse ou manque de temps...
5/ Vous avez sûrement des habitudes, des rituels... Comment travaillez-vous ? 
Je travaille plutôt la nuit, parfois le matin très tôt. C'est selon mon humeur et mon inspiration du moment. J'écris d'abord une version manuscrite, puis je retranscris l'ensemble sur un traitement de texte. Pour finir, je relis et je corrige le tout en plusieurs étapes.
6/ D'où puisez-vous votre inspiration ?
De mon besoin de m'aérer l'esprit. J'aime me promener dans les méandres de mon imaginaire. C'est le meilleur moyen pour m'évader de ma vie d'humain contrarié.
7/ Comment construisez-vous vos personnages ?
Je les construis au fur et à mesure que mon histoire se développe.
8/ Vous identifiez-vous à eux ?
Oui et non... Il m'arrive parfois de me sentir proche d'eux, sur la même longueur de pensées.
9/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?
Le plus important, c'est d'écrire le plus souvent possible pour éviter de perdre le fil de l'histoire. Cette rigueur permet d'éviter les incohérences dans le texte. Il ne faut pas hésiter non plus à retravailler le manuscrit jusqu'à la (presque) perfection.
10/ Quels sont vos auteurs préférés ?
Amélie Nothomb, Guillaume Musso, Bernard Werber, J.J Rousseau, Boris Vian, Stefan Sweig, Alice Massat...
11/ Que lisez-vous en ce moment ?
Les déferlantes, de Claudie Gallay.
12/ Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre publié ?
De toute évidence, c’est un conte onirique, magique, fantastique et merveilleux. C’est une histoire dont il faut se méfier des apparences, souvent trompeuses. L’illusion n’est jamais bien loin entre les pages de ce livre qui passe des rêves à la réalité.
Guillaume est un garçon malheureux. Il ne supporte plus les caprices de sa soeur Léa qui se comporte comme une petite princesse à la maison. Pire encore, elle aime se moquer de lui et s'amuse à le suivre comme un toutou à longueur de journée.
N’écoutant que son courage, il décide, un soir, de se réfugier dans les bois. Les animaux vont sûrement le protéger, lui qui les aime tant. C’est ainsi qu'il part avec un sac à dos sur les épaules, l’air bien décidé d’aller jusqu’au bout de sa décision. Se croyant seul, il va vite s’apercevoir que quelqu’un le suit en cachette. C’est Léa, toujours aussi curieuse… Ils vont alors vivre une aventure pas comme les autres pendant laquelle de drôles d’événements vont arriver les uns derrière les autres. Car, dans cette forêt un peu magique, il va se passer des choses bizarres. Comme, par exemple, dans cette cabane isolée, lugubre et mal fréquentée. La preuve, les deux enfants ne vont pas être vus d’un bon œil par l’homme qui ressemble à un monstre et qui vit ici avec sa sorcière de femme.Que faire, alors ? Rester dehors ou se mettre à l’abri dans cette cabane délabrée ? Une chose est sûre, tout est terrifiant par ici. Il vaudrait mieux pour eux de ne pas rentrer à l'intérieur, ce qu'ils vont faire, malheureusement. Maintenant, seuls les animaux de la forêt pourront les sauver... pour qu'ils sauvent à leur tour la planète.
13/ Où peut-on se le procurer ?
Sur le site de mon éditeur Delizon www.delizon.fr et sur Amazon.com, Chapitre.com, Fnac.com. Vous pouvez aussi le trouver dans toutes les librairies, sur commande.
14/ Travaillez-vous de nouveaux projets ?
Oui. Je viens de finir l'écriture d'un roman social "Préavis de grève chez les animaux" qui va sortir d'ici le mois de mai 2014, toujours aux éditions Delizon.
Imaginez que les animaux se révoltent en sortant des bois pour manifester en pleine ville. Des loups, des renards, des sangliers, des cerfs, des colonies d'insectes et des milliers d'oiseaux, tous ensemble, pour défiler sous le perron de l'Ä–lysée, puis dans les rues. Quelle pagaille, n’est-ce pas ?
Avez-vous des dates d'événements à venir ?
Non.
Où on peut suivre vos actualités ?

Sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/lejournaldeslivres

 

Je vous remercie Philippe  de nous avoir consacré un peu de votre temps pour «prolonger» cet entretien nous invitons nos lecteurs à venir visiter votre page dans
 

Si vous aussi vous souhaitez être interviewé Inscrivez-vous ICI 
 

compteur site



24/10/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres