interviews-lldi

interviews-lldi

Virginie DORLOT

1/ La première question qui me vient à l'esprit est : mais qui est  Virginie  Corot / Dorlot?

 

Je me présente donc, Virginie, 39 ans, mariée, mère de trois enfants. Je suis née dans le Val d’Oise, ai vécu mon enfance et toute ma scolarité en Seine Saint Denis et vis désormais dans le Val de Marne. Mes passions, écrire, lire, voyager, me remplir de culture et d’échanges avec les autres!

 

2/ Depuis quand écrivez-vous ?

 

J’écris depuis l’enfance à vrai dire. Je me souviens que j’aimais les rédactions et je remplissais toujours des pages et des pages car les mots venaient tout seul et mon stylo ne faisait que suivre leur élan. Adolescente, j’écrivais de petites histoires avec illustrations puis des romans, des poèmes, des chansons. Il fallait que j’écrive! Ça me faisait du bien et me permettait d’évacuer beaucoup de choses via le stylo et les crayons!

 

3/ Est-ce la première fois que vous éditez un ouvrage    ?   

J’ai essuyé plusieurs refus de maisons d’éditions ou bien on me demandait des sommes mirobolantes! Jusqu’en 2012 où mon premier roman ‘Les yeux d’Albane » a enfin été édité. J’ai fait une séance de dédicace lors d’une fête médiévale dans le Nord et ça s’est enchainé. « L’enfancible » a suivi en 2014.

 

4/ Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ai donné ?

Restreindre ma trop grande expansion à écrire. Etre plus concise. Mieux vaut la qualité que la quantité.

 

5/ Vous avez sûrement des habitudes, des rituels... Comment travaillez-vous ?     

 

Non, je n’en ai pas particulièrement. Quand l’envie d’écrire me vient, je prends un stylo, une feuille ou un cahier et j’écris ce que j’ai décidé d’écrire et c’est tout! J’aime bien par contre écrire dehors dans la nature ou bien la nuit! C’est un moment où je me sens reposée, sereine!

 

6/ D'où puisez-vous votre inspiration ?

Je trouve mes idées dans l’expérience de la vie, au gré des rencontres. Par exemple, j’ai écrit « L’enfancible » quand j’étais au lycée car j’ai connu une enfant arrachée entre ses parents divorcés. Cette petite ne faisait que subir leurs conflits continuels, Cette enfant n’a pas eu droit à cette période d’innocence car plongée trop tôt dans des histoires d’adultes! Ça m’a révoltée et j’ai écrit ce livre en dramatisant la situation bien sûr car l’enfant n’était pas maltraitée comme le personnage. J’ai voulu laisser un message clair. « Laissez les enfants en paix! ».

Pour « Les yeux d’Albane », c’est du à mon attrait pour le fantastique et pour les maisons hantées, par la marque que laisse le temps dans des lieux! Ça me fascine alors j’ai écrit ce livre qui m’a donné beaucoup de satisfaction à imaginer des situations troublantes!

 

7/ Comment construisez-vous vos personnages ?

 

Déjà, je leur donne un nom que j’ai entendu et que j’aime. Ensuite, je les construis au fil des pages. Ils ont au commencement une apparence physique établie, quelques traits de caractère et un langage bien à eux mais leur personnalité profonde se construit avec le roman.

 

8/ Vous identifiez-vous à eux ?

 

En effet, il y a toujours un personnage qui me ressemble; Je me vois au travers d’Albane, de Chloé dans « L’enfancible ». Toujours en lien dans leur vie avec une personne réelle dans mon entourage dont je change le nom et les attitudes comme Philippe ou Christophe. Une sorte de fantasme écrit. .

 

9/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?

 

Je leur conseillerais dans un premier temps d’écrire tout ce qui leur passe par la tête pour bâtir les fondations de leur histoire puis peu à peu, mettre les éléments en ordre pour la rendre plus solide, plus concrète. Et surtout, vivre l’histoire qu’ils racontent! C’est important pour la construction des personnages et le vécu des situations.

 

10/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Il fut une époque où je lisais beaucoup de Stephen King. Au jour d’aujourd’hui, j’aime les romans simples et familiaux, les portraits de femme courage de Janine Boissard, je lis aussi beaucoup les polars de Franck Thilliez qui me font frissonner et aussi des romans de Bernard Werber qui m’offre un apport  scientifique et philosophique du monde, de  l’humain qui me laisse songeuse.

 

11/ Que lisez-vous en ce moment ?

 

 

Je lis un roman de Dennis Lehane qui doit bientôt sortir afin d’y apporter ma critique. Ensuite, je me replongerais dans l’univers de Bernard Werber avec « La voix de la Terre ».

 

12/ Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre publié ?

« L’enfancible », comme je le disais est l’histoire d’un enfant cible des flèches empoisonnées des histoires d’adulte; il perd sa mère et est maltraité par son père et grands-parents. Heureusement, la gouvernante qui s’occupe  du ménage chez ces derniers va sonner l’alarme malgré la menace d’être renvoyée dans son pays d’origine. Sukrije Jovicic, courageuse femme va permettre à l’enfant de retrouver une vie d’enfant normale auprès de sa demie soeur et de son oncle qui, ensemble, vont lui bâtir une vie de famille unie. J’ai aussi évoqué l’histoire de ces femmes de l’est qui sont soumise ou prostituée sous peine d’être expulsée.

 

13/ Où peut-on se le procurer ?

 

On peut se le procurer chez l’éditeur, « La lampe de chevet éditions » mais aussi à la fnac et sur amazon en ligne. Je l’ai aperçu aussi chez « Furet du Nord ».

 

14/ Travaillez-vous de nouveaux projets ?

 

Actuellement, j’écris des paroles de chansons pour mon mari mais n’ai pas encore d’idées pour écrire. J’ai essayé de commencer la suite des aventures d’Albane mais les « tome 2 » ne m’inspirent pas. Pour moi, c’est un seul roman et c’est tout.

Par contre, j’ai confié en comité de lecture un manuscrit « Purgatoire ». Il s’agit d’une autobiographie, une partie de mon enfance, de mes souvenirs avec une dimension fantastique. L’écrire a été un chemin de croix pour moi. J’ai parfois pleuré; c’est pourquoi ce roman s’appelle « Purgatoire ».

 

15/ Avez-vous des dates d'événements à venir ?

 

Le 11 octobre prochain, je devrais assister un évènement avec mon mari à l’auberge des idées de Villejuif. Il exposera ses photos et moi je ferai des séances de dédicaces de mes romans. Nous mettrons aussi pour l’ambiance, les chansons que nous avons écrites ensemble et qu’on peut retrouver sur soundcloud à cette adresse:

. https://soundcloud.com/r-mi-corot

 

16/ Où on peut suivre vos actualités ?

Sur ma page « Facebook » à l’adresse suivante:

https://www.facebook.com/virginiedorlotecrivain?ref=hl

Je compte ouvrir un compte twitter aussi mais il faut que je m’habitue au fonctionnement de ce réseau social (rires). 



01/10/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres